TRP 2020, une dynamique nouvelle en construction.

Home / Les projets / TRP 2020, une dynamique nouvelle en construction.
Retour d’expériences de la phase 4 du Programme pour et sur le développement régional (PSDR 4)
ContexteObjectifsFrise Chrono.Les interventionsLes Productions

PSDR 4: renforcement des partenariats et de l’effort de valorisation, le dialogue interrégional entre projets.

3 projets majeurs, ATA-RI- SEBIOREF- REPRO-INNOV, sur les thématiques :

  • Accompagnement de l’agroécologie
  • Promotion de la biodiversité utile à l’agriculture
  • Réorganisation des filières agroalimentaires.

Un REX dans un contexte d’évolution des contextes

Les questions évaluatives concerneraient :

-> L’appréciation des dynamiques “partenariales” dans les projets : genèse, échelles, thème, pilotage, supports …

-> Les modalités de “coopération jusqu’aux productions et leurs appropriations singulières par les différents acteurs impliqués.

-> Les échelles de projets et les apports aux contextes d’étude et ou de coopération et les potentiels de contribution “plus générique”.

Les enjeux et réflexions à alimenter :

-> Les évolutions des relations recherche & société et l’opportunité d’approches territorialisées (LABS..)

-> Des modalités de coopération vers des évolutions de pratiques et ou des logiques de transition.

-> Des articulations multiples à tisser avec les politiques des régions et ou de l’Etat.

Construire un matériel pour la réflexion sur le devenir de ce programme dans la stratégie INRAE « Science en Société » :

  • Construire une représentation du système d’acteurs, la questionner, la faire évoluer.
    • Identifier dans un premier temps tous les acteurs impliqués dans PSDR 4 et voir les différentes entrées permettant de les catégoriser.
    • Organiser une série d’entretiens semi-directifs avec des acteurs ciblés.
  • Aborder les questions évaluatives en mobilisant ceux qui ont une expérience de PSDR (le recours à la dynamique participative).
    • A partir des entretiens réalisés, formuler un ensemble de conjectures en rapport avec les différentes questions évaluatives.
    • Organiser des ateliers : Notre positionnement de départ par rapport aux ateliers est que l’expertise du programme, au regard du contexte général de cette étude, est chez les acteurs qui y ont participé ou qui sont directement impliqués. Par conséquent, les conjectures que nous aurons faites en exploitant les entretiens nous serviront de matériel (de base de discussion avec les acteurs présents à l’atelier). Ces conjectures émises pendant l’entretien nous permettront de stimuler la réflexion des acteurs, ainsi donc, le vrai résultat de ce retour d’expérience sortira des ateliers.

Questionnaire : Retour d’expériences PSDR 4 Occitanie

Retour d’expériences PSDR 4 Occitanie réalisé par le Bureau d’étude AIDA Conseil pour le compte de l’équipe d’animation régionale du ...
Lire La Suite…

Séminaire et Atelier Interstage

Dans la dynamique TRP les actions de chacun apportent au groupe et réciproquement les échanges entre contextes donnent des idées ...
Lire La Suite…
Vers un projet transition énergétique living labs « Transition énergétique »


ContexteObjectifs

la CC Haute Bigorre : une expérimentation d’un système énergétique territorial de transition.

un contexte territorial partagé : une ambition d’innovation et une réalité territoriale partagée

Un constat la localisation éloignée des métropoles des 2 régions (Nouvelle Aquitaine et Occitanie) rend necessaire des initiatives endogènes et singulières pour contribuer au devenir du Bassin de vie Béarn Bigorre.
La transition énergétique est une contrainte pour le territoire. Cette contrainte à innover constitue à l’échelle du PETR Cœur de Bigorre une opportunité de développement économique et d’attractivité du territoire.

Dans le contexte du PETR Cœur de Bigorre sur la communauté de communes de Haute Bigorre, la démarche « Territoire Résilience & Prospective » vise trois objectifs :

  1. Animer une réflexion concernant la transition énergétique sur la zone SOULE située à Bagnères de Bigorre
  2. Faire émerger un volet structurant de la stratégie de développement du territoire
  3. Créer une dynamique d’innovation fondée sur l’implication des acteurs locaux

L’expérimentation porte ici sur la structuration opérationnelle de la stratégie de développement de la CCHB. L’ambition est d’initier une dynamique de collaboration à l’échelle du PETR Cœur de Bigorre, à la fois entre les collectivités mais également entre acteurs privés du territoire. Il s’agit également de définir les ambitions des différents secteurs économiques (agriculture, bois, tourisme, mobilité) au regard des opportunités de la transition énergétique

Frise Chronologique

Accompagnement de la structuration d’un écosystème territorial d’innovation sur le thème de la transition énergétique

Organisme d’acccueil

ContexteObjectifsLes interventionsLes Productions
Dans le cadre de son implication sur les sujets de la transition énergétique la plateforme PRIMES en partenariat avec la CACG et les collectivités du territoire, s’implique depuis 2017 dans une démarche « territoire laboratoire & démonstrateur » L’idée est de structurer un réseau de contextes expérimentaux. L’ambition est de répondre à l’évolution sociétale de la transition énergétique en contribuant à développer des solutions techniques qui répondent aux souhaits de production locale, de système d’autoconsommation de mobilité propre …
Dans cette perspective la Plateforme Primes et ses partenaires souhaite contribuer en 2020 à deux initiatives complémentaires. D’une part une « maquette » de système énergétique localisé (production, autoconsommation, stockage) qui serait portée par la Plateforme Primes, d’autre part une initiative expérimentale sur le territoire du PETR Cœur de Bigorre (zone d’activité située à Bagnères de Bigorre) qui permettrait de tester puis de démontrer l’efficacité d’un outil de modélisation d’une organisation de type mini smartgrid.
La pertinence de cet outil se fonde sur 2 relations à la stratégie de développement des territoires :

  1. Les spécifications de cette maquette et plus particulièrement de l’outil de simulation seront validées à partir d’une situation réelle impliquant des utilisateurs .
  2. La mise en œuvre de ce projet énergétique est envisagée comme un axe transversal de la future stratégie de développement du territoire de Projet PETR Cœur de Bigorre.

La mise en œuvre de ce projet énergétique est envisagée comme un axe transversal de la future stratégie de développement du territoire de Projet PETR Cœur de Bigorre.

Objectifs : Le stagiaire devra réaliser trois objectifs complémentaires :

    1. Ingénierie du projet de Plateforme SMART GRID : Finaliser le dossier de candidature du projet au dispositif PRRI de la Région Occitanie.

      • Formaliser le consortium de partenaires (académiques, industriels, collectivités), et faire préciser les différentes attentes exprimées lors des premières rencontres.
      • Mettre en cohérence, synthétiser les objectifs et les faire valider collectivement.
      • Consolider les différents programmes de travail et mettre en perspectives les compétences des partenaires académiques.
      • Négocier les apports des partenaires industriels (matériels, humains, numéraires) et les besoins (compétences, matériels dédiés).
      • Organiser et animer des réunions de travail avec les partenaires et les collectivités territoriales.
      • Mettre en forme, rédiger, le projet selon le canevas imposé par les services instructeurs.

    2. Animation d’un processus participatif territorial :

      • Mobiliser différentes communautés parties prenantes du projet, recueillir leurs besoins et argumenter de la pertinence du projet en analysant la démarche en cours à Bagnères de Bigorre.
      • Préfigurer les contributions possibles à la stratégie de développement du territoire. (porteurs de projet potentiel ; fiche descriptive des initiatives envisagées).

    3. Mobiliser les entreprises

      Le projet vise la coopération avec des entreprises concernées par la transition énergétique. La qualité et la pérennité de l’implication de ces acteurs économiques est essentielle dans la dynamique de l’écosystème territorial d’innovation. Au regard de cette ambition le stagiaire devra approfondir et analyser les relations entre les entreprises et le territoire et proposer des modalités d’organisation des actions du projet au regard des logiques de coopération possibles qui auront été caractérisées.

Séminaire et Atelier Interstage

Dans la dynamique TRP les actions de chacun apportent au groupe et réciproquement les échanges entre contextes donnent des idées ...
Lire La Suite…
Accompagner la mise en relation d’un projet expérimental Transition Énergétique avec le développement du territoire
ObjectifsLes interventionsLes Productions
Le stagiaire devra contribuer à la construction d’un cadre (outil et méthode) qui permette dans le cadre de cette expérimentation :

A/ Une contribution opérationnelle :

  • 1/ mobiliser les acteurs locaux
    – Analyse des documents contractuels
    – Identification et rencontre des communautés de pratiques liées aux différents thèmes développement.
    => Cartographie des acteurs concernés , des échelles et des « arènes à organiser ».
  • 2/ Poser les base d’une ingénierie coopérative pour une stratégie de developpement co- construite
    – Mise en œuvre d’une animation de ces acteurs vers la construction d’une représentation des enjeux du territoire. (Animation prospective jeu territoire ou autres…)
    => conception et animation d’ateliers coopératif ; production de synthèse et transmission à des relais locaux ; identification des chantiers et projet à faire avancer
  • 3/ Mobiliser les différentes parties prenantes pour un plan d’action transition énergétique.
    – Appui plus spécifique à la communauté des acteurs mobilisés sur le thème transition énergétique.
    => Production d’une feuille de route proposant les étapes à venir

B/ Une dimension réflexive est attendue :

  • Nous attendons du stagiaire un travail réflexif sur sa mission. Ce travail a pour objet de prendre du recul sur le sujet du stage d’identifier un questionnement et d’identifier des travaux scientifiques existant en rapport avec ce questionnement et de proposer une bibliographie sur le sujet.

Séminaire et Atelier Interstage

Dans la dynamique TRP les actions de chacun apportent au groupe et réciproquement les échanges entre contextes donnent des idées ...
Lire La Suite…

Co-construction d’une politique publique de transition énergétique : Le cas de la CCHB

Antoine AGGERI

Mémoire de Master, Université de Pau et du Pays de l’Adour : Département de Géographie Aménagement Master DAST